Aller au contenu

Oumar Mariko signale en Russie – Info-Matin

Après plusieurs mois en cachette, le président du parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI), le Dr Oumar MARIKO a été aperçu au parlement de Moscou (Russie), cette semaine. Des images de l’homme politique qui a des soucis avec la justice malienne ont fait le tour des réseaux sociaux. Nous a contacté pour nos services, un cadre de sa formation politique pour confirmer que les images publiées sont authentiques et que le Dr MARIKO se trouve bien en Russie. Donc à travers ces images prises depuis la Russie, Oumar MARIKO femmes enfin signe de vie, après des mois dans la nature.

Ces images coupent court aux rumeurs qui semblent croire que le barbu national était caché dans une localité ou encore dans un pays voisin.

En effet, contacté par nos soins, hier jeudi, un des cadres du parti SADI nous a confirmé que son mentor, le Dr Oumar MARIKO, était annoncé en Russie depuis sa disparition.

« Nous nous réjouissons de l’apparition du président du parti SADI, Dr Oumar Mariko en Russie, le camp de la vérité. Un pays qui s’engage à instaurer un nouveau monde. La présence d’Oumar MARIKO en Russie va changer beaucoup de choses. Ces images s’avèrent suffisantes pour que le Dr Oumar MARIKO vit», s’est réjoui notre interlocuteur.

Ainsi, notre source nous a fait savoir que cette apparition d’Oumar MARKO va couper court aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux depuis longtemps.

En effet, cette apparition du Dr Oumar MARIKO à Moscou est intervenue quelques mois après avoir rassuré via un média guinéen qu’il est vivant quelque part. Dans ledit message du président du parti SADI qui a été largement partagé sur les réseaux sociaux, il a affirmé en substance : « Je ne suis ni mort ni malade ni arrêté. Je garde un moral d’acier. Je suis au Mali. Je n’ai pas bougé du territoire malien. Le Mali est un pays vaste. Le combat a continué».

Rappelons que le Dr Oumar MARIKO a disparu de la nature après avoir échappé à une arrestation dans son domicile par des hommes armés. Cette tentative d’arrestation faisait suite à une déclaration à l’occasion d’une rencontre du parti ADEMA-PASJ, où l’opposant Oumar MARIKO avait accusé les FAMas d’avoir fait  »des exactions » à Moura, malgré les éclaircissements donnés par les autorités compétentes.

Avant cette affaire, le Dr Oumar MARIKO, après avoir été placé sous mandat de dépôt le 7 décembre, puis relâché, était sous contrôle judiciaire pour « injures et enregistrement illégal ». L’ancien leader estudiantin, Oumar MARIKO, était poursuivi avec deux autres personnes. Il s’agit de Bakary CAMARA de la Radio Kayira et de l’activiste Boubacar SOUMAORO dit Bouba FANE.

L’audience de cette  »affaire d’injures contre le Premier Choguel » qui était prévue le mardi 15 février 2022, a été renvoyée au mercredi 18 mai 2022, sur l’initiative des avocats de la défense, compte tenu de leurs multiples Ce public attend toujours, car Oumar MARIKO et Boubacar SOUMAORO ont tous pris la poudre d’escampette. Oumar MARIKO étant localisé, il reste à savoir si les autorités prennent des dispositions pour son extradition.

Par SABA DANSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *