Aller au contenu

Situation sécuritaire au Mali : le CMAS Limam Dicko exhorte les autorités à privilégier le dialogue avec les différents groupes armés pour rétablir la paix

Dans un communiqué publié le 16 août 2023, la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants (CMAS) de Mahmoud Dicko dit avoir constaté une dégradation continue de la situation sécuritaire au Mali ces derniers mois, notamment dans le centre et le nord du pays. A cet effet, la CMAS de Mahmoud Dicko exhorte les autorités militaires de transition à explorer d’autres voies et mécanismes, en privilégiant le dialogue et la concertation avec les différents groupes armés afin de restaurer la paix.

La Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants (CMAS) de Mahmoud DICKO affirme observer depuis plusieurs mois une détérioration continue de la situation sécuritaire dans le pays, notamment dans le Centre et le Nord, à travers des attaques suivies de destructions de villages et de tueries de civils par des groupes armés non identifiés ; l’abandon massif des villages par leurs populations en raison de l’insécurité grandissante et de la psychose dont souffrent ces dernières ; des attaques meurtrières et des embuscades contre les vaillantes forces de défense et de sécurité maliennes ; et la prise de contrôle de plusieurs zones du Centre et du Nord du pays par des groupes armés non identifiés qui y font la loi.

La CMAS condamne fermement ces attaques et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes civiles et militaires. Selon le CMAS Limam Dicko, ces attaques prouvent à suffisance que le chemin à parcourir en matière de sécurité est encore long.

A cet effet, la CMAS appelle les autorités militaires de transition à remplir leur mission royale qui est de protéger la population et ses biens. Conformément aux valeurs et idéaux de son patron Cheick Imam Mahmoud DICKO, la CMAS rappelle qu’après une analyse approfondie de la situation sécuritaire du pays, elle a exhorté les autorités militaires de transition à explorer d’autres voies et mécanismes, en privilégiant le dialogue et la concertation avec les différents groupes armés en vue de rétablir la paix.

Le CMAS reste également convaincu que d’autres leviers, ceux dans lesquels les Maliens se reconnaissent, pourraient contribuer concrètement à juguler la crise multidimensionnelle du Mali, d’autant plus que, de l’avis de tous, l’option militaire à elle seule ne résoudra pas le conflit. La CMAS, dont la devise est : Foi, Dignité, Patrie, sera toujours aux côtés du peuple malien « , conclut le communiqué de la CMAS, rédigé par son coordonnateur général, Youssouf Daba Diawara.

Aguibou Sogodogo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *