Dimanche prochain, les Chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao se réuniront à Accra pour trouver un consensus sur la transition au Mali, au Burkina et en Guinée.

L’éclair du médiateur de la Cédéao pour le Mali le week-end dernier relance l’exposition d’une levée des sanctions. Le scénario du dernier sommet hante toujours beaucoup d’analystes et commentateurs, car parmi les chefs d’État, certains restent toujours sur leurs positions en prônant la fermeté dans le dossier malien.

Parallèlement en ce début de semaine, le Chef de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop a rencontré le Corps diplomatique et consulaire autour de la situation qui prévaut au Mali, mais aussi du double sommet de la Cédéao et de l’Uémoa qui s’annonce très crucial . Les diplomates se réjouissent du fait que les pour speakers entre le Mali et la Cédéao avancent.

Ousmane Mahamane

Source : Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.