« En tant que tre humain nul n’est infaillible. J’ai doublement faut. La première elle à une faute technique car nous n’avons pas pu combler vos aspirations légitimes en ce qui concerne ici la coupe d’Afrique. Du fond du cur , je demande un pardon sincère tout le peuple malien, la deuxième faute c’est cette interview qui at mal interprété.  », tels étaient les propos du sélectionneur national Mohamed Magassouba tenus lors d’un point de presse organisé par la
fdration malienne de football ce vendredi 4 mars 2022.

Ce point de presse était l’âme du sélectionneur national des aigles du Mali, Mohamed Magassouba, du premier vice-président de la Femafoot Kassoum Coulibaly dit Yambox et du troisième vice-président Modibo Coulibaly.

Le sélectionneur national face aux médias a présenté ses excuses aux supporters et au peuple malien et demande l’union sacrée de tout le peuple malien autour des aigles dans la quête d’une qualification historique en coupe du monde.

Dans la même logique d’apaisement, le premier vice-président Kassoum Coulibaly à appeler les maliens se mettre ensemble pour pousser les maliens vers la victoire qui les qualifiera pour le mondial au Quatar.

Dans trois semaines, rappelons-le, le Mali jouera le match de barrage Bamako contre la Tunisie le 25 mars 2022 et Agadez le 29 mars 2022

MME

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.