C’est ce mercredi 20 juillet 2022 que le médiateur de la CEDEAO (Communaut économique des états de l’Afrique de l’Ouest) dans la crise malienne, Goodluck EBELE JONATHAN, ancien Président de la République du Nigria, entamera une visite de travail de 72 heures au Mali. L’information au féminin, hier, mardi 19 juillet 2022, pour le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopration internationale. Au cours de son séjour, le Médiateur rencontrera les autorités de la transition malienne. Cette visite de Goodluck Jonathan Evening an important tape pour le suivi de la mise en œuvre de certaines activités phares prévues dans le cadre du processus de la transition devant réussir au retour lordre constitutionnel apais et scuris.

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopration internationale, Abdoulaye DIOP a reçu en audience, ce jour 19 juillet 2022, le Représentant de la CEDEAO au Mali. Les deux personnalités se sont flicites de la levée des sanctions imposées au Mali avant d’aborder le point des préparatifs de la visite de travail du Médiateur de la CEDEAO, Goodluck Jonathan, prévue du 20 au 22 juillet 2022. Cette visite sera une importante bande pour le suivi de la mise en œuvre de certaines activités phares prévues dans le cadre du processus de la transition devant aboutir au retour à l’ordre constitutionnel apais et scuris, souligne le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopration internationale. Cette nime visite de Goodluck Jonathan a fait suite aux cellules qu’il a eue effectuer les 23 et 24 juin dernier. Au cours de ces visites, l’avait été reçu en audience, le vendredi 24 juin 2022, par le Président de la Transition, le Colonel Assimi GOTA, Chef de l’état, au Palais présidentiel de Koulouba. A sa sortie d’audience, le médiateur a accordé une interview à la presse dans laquelle il s’est joué des programmes effectués jusqu’ici par le gouvernement malien sous la haute autorité du président de la transition. L’équipe de médiation de la CEDEAO a pris note des actions entreprises pour un calendrier de transition viable et de la promesse des autorités maliennes de rester engagées dans les efforts de rétablissement de l’ordre constitutionnel dans le pays, at-il dit.

Il faut rappeler que la soixante et une session ordinaire de la Confrence des chefs détat et de gouvernement de la Communauté économique des états de lAfrique de lOuest (CEDEAO) sest tenue le dimanche 3 juillet 2022 Accra, République du Ghana, sous la présidence de Nana Addo Dankwa Akufo -Addo, Président de la République du Ghana et Président de la Conférence, en présence des autres chefs d’Etat et de gouvernement de la sous-région. Au cours de ce sommet, la conférence a décidé de lever les sanctions économiques et financières prononcées le 9 janvier 2022 sur le Mali ; la fermeture des frontières terrestres et ariennes entre les États membres de la CEDEAO et le Mali ; la suspension de toutes transactions commerciales et financières entre les Etats membres de la CEDEAO et le Mali ; le gel des avoirs de la République du Mali domicilié dans les Banques Centrales et Banques Commerciales de tous les États membres de la CEDEAO.

En outre, il faut indiquer que depuis le 24 juin dernier, date de la promulgation de la nouvelle loi lectorale par le président de la transition, des initiatives sont en cours pour un retour à l’ordre constitutionnel au Mali. Parmi ces initiatives, signale la publication du chronogramme des élections et des réformes par le gouvernement. Ce chronogramme prévoit llection rfrendaire le 19 mars 2023, llection des conseillers des collectivits territoriales le 25 juin 2023, llection lgislative le 29 octobre 2023, llection prsidentielle le 04 fvrier 2024.

Aguibou Sogodogo

Source : Le Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.