A Sikasso, le Projet « Handicap violence basé sur le genre à double vitesse » a été lancé, la semaine passée. Ce projet, d’une durée de 2 ans, concernera les régions de Sikasso, Koulikoro, Ségou et Kayes et le district de Bamako. L’objectif est d’améliorer le cadre juridique par des avancées en termes de plaidoyer et de lobbying sur les violences axées sur le genre et les droits de la santé sexuelle et reproductive des femmes vivantes avec un handicap.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.