Un jeune employé de commerce, domicilié à Niamakoro, non loin du Lycée public de la localité, a fait l’objet d’un braquage par des bandits armés, qui ont tiré des balles réelles en sa direction. Ainsi, la victime s’est défendue en mettant la main sur un malfrat. Le soir ensuite vite rejoint par la population pour maitriser ce dernier. Aussitôt, DF a été conduit au 10è Arrondissement, qui ouvre une enquête pour la main sur le reste de la bande. C’est ainsi que les limiers ont épinglé, mercredi dernier, ces jeunes qui écumaient le quartier de Niamakoro dans les secteurs des 30 mètres. Le reste des groupes interpellé est composé de BS alias « Marocain » et de YC alias « Tokou ». Une descente de la police dans leur réparation a permis de saisir des objets ainsi qu’un pistolet de fabrication artisanale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.