Dans le cadre de la lutte contre le paludisme, la Commune de Commune III, à travers son centre de santé de référence, a lancé une campagne anti-vecteur. Il s’agit d’une activité de prévention du paludisme et vise principalement à réduire les vecteurs de maladies.

Cette campagne se déroule en deux phases. La première étape consiste à détruire les larves pendant la journée avec un insecticide liquide. Elle consiste à mélanger les produits dans les pulvérisateurs puis à les appliquer sur les gîtes larvaires et à déposer les appâts mélangés à la mort-aux-rats dans les zones à fort essaimage de souris. La seconde est la fumigation de masse avec des dispositifs conçus à cet effet. Elle consiste à mélanger de l’insecticide liquide avec du Diesel dans ces dispositifs fumigènes contre les imago (moustiques adultes).

A noter que le district sanitaire de la commune III a enregistré 23 026 cas de paludisme en 2019 et 29 822 cas en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *