Aller au contenu

Wagner, abus de l’arme : la junte au Mali rfute en bloc les accusations

La junte malienne a rfut en bloc les accusations d’abus de l’arme contre les civils, d’alliance avec des mercenaires du groupe russe Wagner et de sgrgations contre la communaut peule, aprs un nouveau rapport dfavorable sur les droits humains.

La Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) a publié jeudi 24 novembre un rapport faisant état d’une hausse sans précédent en 2022 des attaques contre les civils dans le centre du Mali, un des principaux foyers de la violence au Sahel.

Le rapport dnonce les crimes perptrs selon la FIDH par les djihadistes, les milices communautaires, mais aussi l’arme malienne et le groupe paramilitaire russe Wagner. Le stigmatise l’impunité en vigueur. Ces allégations sont pour la plupart tendencieuses, non récupérées et faites dessein, dans le but de ternir l’image des Forces de défense et de sombrer maliennes, dit le gouvernement contrôlé par la junte dans un document publié jeudi soir et reprenant les éléments de réponse régulièrement opposés de tels rapports.

Le gouvernement parle d’étalage de faits sur la base de témoignages non contradictoires, ne s’appuyant sur aucune preuve tangible et souvent fait sous la menace de groupes terroristes. L’assurance que le bras opère dans le strict respect des droits de l’homme et des droits de l’homme internationaux, et que les violations présumées des femmes ne font pas toujours l’objet de traitements et d’enquêtes diligents.

Quant au recours aux services de Wagner, il s’agit de conseillers en fait de formateurs et russes, dont la présence au Mali est très ancienne. Elle remonte 1960 avec l’envoi de certains instructeurs pour aider le Mali à construire son arme et son administration, dit le gouvernement. Les militaires au pouvoir depuis le coup d’État d’août 2020 se sont détournés en 2021 de l’ancien allié français et de ses partenaires, au profit de la Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *