Aller au contenu

40 millions de dirhams alloués au secteur du théâtre en 2022

Le ministère de la Culture alloue une enveloppe budgétaire globale de 40 millions de dirhams au cadre du programme de soutien au secteur du théâtre au titre de l’année 2022, a fait savoir Mehdi Bensaïd, ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, en réponse à une question lors de la séance des questions orales, tenue lundi 19 décembre, à la Chambre des Représentants.

Il a précisé que son département a fait bénéficier de ce soutien financier à tous les acteurs de ce genre artistique. «Le gouvernement a fortement soutenu le secteur du théâtre en 2022», a insisté at-il.

L’ensemble des subventions accordées à ce secteur est réparti aux différents domaines, à savoir la production et la promotion des œuvres théâtrales, la domiciliation des troupes de théâtre et des résidences italianiques, ateliers des techniques et de l’écriture dramatique, théâtre et arts de rue ainsi que d’autres activités liées à ce domaine.

Le débat qui va bon train aujourd’hui au sein de la communauté du théâtre, en rapport avec les engagements du pouvoir politique, se focalise sur la question des moyens financiers qui est bien entendu primordiale.

Le théâtre marocain traverse depuis longtemps une période de crise aiguë dont il ne pourra sortir qu’il connaît une profonde rénovation, l’état actuel de cet art laisse à désirer et suscite une diversité d’opinions.

Le constat, en effet, est on ne peut plus clair : le théâtre marocain végétalien ces dernières années sur fond de crise dont les signes se manifestent à travers toutes les caractéristiques du secteur. Devant les problèmes d’ordre organisationnel, infrastructurel et de création, autant l’observateur averti que l’amateur ne peut que se désoler de l’état des lieux.

Conscients de la situation de ce secteur au Maroc, les responsables se sont penchés, suite aux appels répétés des professionnels, sur la mise en place d’un train de mesures durant cette année, pour donner une impulsion à l’art théâtral et le doter de moyens propres à garantir les droits de chaque intervenant mais aussi définir ses obligations.

« En plus des subventions habituelles approuvées par la commission des Finances (dans le cadre de la discussion du projet de loi de finances, Ndlr) et qui s’élèvent à 20 millions de dirhams, le ministère a octroyé 12 millions de dirhams à l’ initiative « Le théâtre en mouvement », a fait savoir le ministre.

Le ministère investit aussi dans les festivals qu’il organise ou accompagne tout au long de l’année. D’autres subventions ont été réservées aux acteurs du secteur du théâtre dans un cadre de «partenariat direct».

« Le ministère a ainsi payé 6 millions de dirhams pour soutenir les artistes et qui représentent le Maroc aux festivals et aux acteurs théâtrales à l’étranger, plus particulièrement dans des pays arabes », a enfin précisé Mehdi Bensaïd.

Pour rappel, le total des subventions se trouve ainsi porté à près de 40 millions de dirhams, soit l’enveloppe consacrée par le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication au soutien du secteur du théâtre, a conclu le ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *