Lancé en 2017, de l’association Anoual, de l’Ambassade des Etats-Unis au Maroc et de Microsoft Maroc, ce programme a déjà bénéficié plus de 1.000 jeunes filles marocaines, indique un communiqué des organisateurs.

L’objectif de DigiGirlz est de promouvoir l’enseignement des sciences chez les filles marocaines, l’égalité des sexes, d’encourager l’enseignement des technologies de l’information et d’améliorer les compétences des femmes en technologie.

L’édition de cette année s’est tenue à Casablanca du 19 au 21 novembre. Les jeunes participants ont bénéficié d’une formation théorique et d’ateliers pratiques sur des sujets tels que le démarrage technologique d’une start-up, le networking, la planification de carrière et des rencontres avec des experts. Par ailleurs, six projets ont été présentés au jury ce week-end pour désigner le(s) lauréat(s) de cette édition.

Pour cette édition du programme, 250 lycéennes et 200 étudiantes universitaires ont été sélectionnées dans les villes d’Oujda, Taza, El Hoceima, Tanger, Kénitra, Rabat, Mohammedia, Casablanca, Khouribga, Marrakech, Benguerir, Tiznit, Guelmim, Tafraout, Beni Mellal, Settat, Fès, Essaouira, Ouarzazate, Ifrane et Berrechid.

DigiGirlz est un programme créé par Microsoft qui a été installé dans la plupart des pays. Son objectif principal est de soutenir les filles dans le domaine de la technologie et de la science, qui est l’un des secteurs les plus dominés par les hommes et où les femmes souffrent le plus de discrimination. L’initiative du projet implique généralement des ateliers et des activités technologiques pratiques où les filles du monde entier peuvent développer les compétences dont elles ont besoin pour se lancer dans ce monde. Parallèlement, des conférences sont également organisées au cours desquelles les participants au programme peuvent bénéficier de sessions motivantes et inspirantes animées par des acteurs de l’industrie. Ils ont également la possibilité d’expérimenter dans des laboratoires dédiés à la robotique, aux jeux, au codage, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *