Par L’Économiste | Le 14/02/2022 – 20:18 | Partager

Air Arabia, la plus grande compagnie aérienne low cost au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, annonce lundi un bénéfice net record de 720 millions de dirhams émiratis (196 millions de dollars) pour l’année complète se terminant le 31 décembre 2021. Ce chiffre connaît une hausse, malgré l’impact de la pandémie de Covid-19 sur le transport aérien mondial.

Le bénéfice représente une augmentation de 475% par rapport à la perte nette de 192 millions de dirhams émiratis enregistrée pour l’ensemble de l’année 2020, année fortement impactée par les restrictions dues au Covid-19.

En 2021, la société a en outre réalisé un chiffre d’affaires de 3,17 milliards de DH dirhams émiratis, en hausse de 71% par rapport aux 1,85 milliard enregistrés un an auparavant. Elle a transporté plus de 6,7 millions de passagers à partir de ses cinq hubs aux Émirats arabes unis, au Maroc et en Égypte, soit une augmentation de 54% par rapport aux 4,3 millions de passagers transportés un an auparavant. Le taux d’occupation des sièges disponibles s’est élevé à 73 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.