Le GAL Aérospatial canadien doit rétablir une unité de production, de modification et de réalisation d’intérieurs de cabines d’avions au Maroc. Il a conclu en ce sens un mémorandum d’entente (MoU) ce mardi 19 juillet au Salon aéronautique international de Farnborough, qui se tient du 18 au 22 juillet à Londres, avec le ministère de l’Industrie et du Commerce. Ce projet mobilise un investissement de 125,3 millions de DH, soit 12 millions de dollars et permet l’attractivité du Maroc dans le domaine aéronautique. L’usine sera réalisée à Casablanca en 2023 et permra de créer 240 emplois directs.

Pour le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, « Ce projet s’aligne sur notre priorité nationale de renforcer la souveraineté industrielle du Royaume au niveau de la modification avions, à travers la réalisation de certaines opérations, qui sont actuellement réalisées en Europe ». « En développant au Maroc l’activité ‘intérieur de cabines’ considérée comme chaînon manquant de la supply chain nationale, c’est un nouvel acquis qui s’ajoute aux nombreux atouts de la plateforme aéronautique nationale, dont la compétitivité mondiale si renforcée de jour en jour, sous le Leadership du Roi Mohammed VI « , à ajouter Mezzour.

LAG Aerospace compte pour principaux marchés l’aviation d’affaire de luxe, la réparation d’intérieurs d’avions et la modification avions en petites séries. Le canadien fonctionne essentiellement dans la
la modification de l’intérieur des cabines, la fabrication de cabinets, le rembourrage des sièges, la fabrication de panneaux en composite et l’impression 3D grand format.

EMG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.