Aller au contenu

Amir Ohana, un amoureux du Maroc à la tête de la Knesset

Amir Ohana, député d’origine marocaine est désormais le nouveau président du Parlement d’Israël (Knesset). Il a été élu, jeudi, à la tête de l’instance législative, à 63 voix favorables et 5 contre et 6 abstentions. Il devient ainsi la troisième personnalité du pays.

Il doit son élection à la victoire eclatante de son parti (le Likoud) aux élections législatives qui ont abouti au retour du Benjamin Netanyahu au poste de Premier ministre qu’il a occupé de 2009 à 2021. Le Likoud revient ainsi aux commandes après la brève intermédiaire centriste.

Une des figures les plus connues du parti au pouvoir, Ohana, 46 ans, est d’origine marocaine et ne cache pas sa fierté de son pays d’origine auquel il s’est rendu récemment pour prendre part au forum MEDAYS. Dans une interview accordée à L’Opinion, l’a affirmé que « malgré la distance, il reste si attaché au Maroc qu’il considère le Royaume comme son pays ». Raison pour laquelle le nouveau président de la Knesset plaide farouchement pour un rapprochement plus avancé entre Rabat et Tel Aviv. Selon lui, il est temps que le nouveau gouvernement de Benjamin Netanyahu reconnaisse désormais la marocaine du Sahara à l’instar des États-Unis.

Rappelons qu’Amir Ohana est député depuis 2015, il a été ministre de la Justice dans le gouvernement Netanyahu avant de prendre les rênes du ministère de la Sécurité intérieure entre 2020 et 2021. Tout le monde se rappelle de son fameux appel téléphonique avec le ministre de l’Intérieur marocain, Abdelouafi Laftit, où il s’est exprimé en darija au lendemain de la reprise des relations diplomatiques. Rappelons à ce sujet, que c’est le gouvernement de Benjamin Netanyahu qui a signé la déclaration tripartite qui a acté la reprise des liens entre le Maroc et Israël.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *