Aller au contenu

Aziz Akhannouch réunit les syndicats dans une « tournée » décisive.

Vendredi 14 avril 2023 à Rabat, le Chef du Gouvernement a procédé au lancement du cycle d’avril du dialogue social, en présence de MM. Younes Sekkouri, Ministre de l’Inclusion Economique, des Petites Entreprises, du Travail et des Compétences, Fouzi Lekjaa, Ministre Adjoint auprès du Ministre de l’Economie et des Finances, chargé du budget, Mustapha Baitas Ministre Adjoint auprès du Chef du Gouvernement chargé des relations avec le Parlement , porte-parole du gouvernement, ainsi que secrétaire général du ministère délégué auprès du chef du gouvernement chargé des investissements, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques.

Selon un communiqué de la Primatura, le chef du gouvernement a entamé des consultations avec les syndicats, avec une rencontre avec des représentants de l’Union syndicale marocaine (UMT), conduite par le secrétaire général de l’UMT, Miloudi Moukhariq, suivie d’une rencontre avec des représentants de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), conduite par le secrétaire général de l’UGTM, M. Enaam Mayara. D’autres rencontres sont prévues dans les prochains jours entre le gouvernement et ses partenaires sociaux et économiques, pour consolider les objectifs atteints, et sanctionnés dans le procès-verbal de l’accord du 30 avril 2022.

Le Chef du Gouvernement a relevé que l’ouverture de la session d’avril du dialogue social s’est déroulée dans un climat positif et responsable, marqué par le respect total et l’échange des points de vue, soulignant les résultats honorables du dialogue social ; le gouvernement ayant assuré le respect d’un grand nombre de ses engagements, malgré la situation économique difficile.

Le chef du gouvernement a ajouté que la tenue de ces rencontres confirme fermement l’institutionnalisation du dialogue social et le respect total des rencontres annuelles, précisant que les parties se sont mises d’accord sur la poursuite de l’action et de la réflexion communes, au sein d’un comité paritairement, en présence de les différents partenaires sociaux, afin d’examiner toutes les mesures visant à améliorer le pouvoir d’achat des citoyens, en vue de la préparation de la prochaine loi de finances.

Le lancement du cycle d’avril du dialogue social s’inscrit dans l’engagement du gouvernement à mettre en œuvre la véritable vision relative à l’institutionnalisation du dialogue social, élevée au rang de choix stratégique. Dans ce contexte, le gouvernement s’est efforcé depuis son entrée en fonction de construire des collaborations solides avec les organisations syndicales, en vue de jeter les bases d’un dialogue social sérieux et régulier et de respecter tous les engagements sociaux prévus par le programme gouvernemental.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *