Voici les principaux points du dernier rapport « Forecast 2022-2023 » publié par BMCE Capital Global Research (BKGR) :

– BKGR anticipe une progression des revenus de son Scope 40 de 6,7% à 240,8 milliards de dirhams (MMDH) par rapport à 2021.

– Cette évolution intègre, notamment, une amélioration de 4,1% à 55,8 MMDH du produit net bancaire (PNB) des financières et une hausse de 7,9% à 165,8 MMDH du chiffre d’affaires des industries.

– En 2023, les analystes ont obtenu une progression du chiffre d’affaires de + 2,6% 170 MMDH, attribuable au bon comportement des Blue Chips, notamment Label Vie, Taqa Maroc et Totalenergies Marketing Maroc.

– La marge sur commissions et les résultats sur opérations du marché devraient progresser de 5% et de 3% respectivement.

– La masse des dividendes du Scope 40 de BKGR devrait s’accroitre, au titre de l’année 2022, de 2.5% à 19.7 MMDH.

– Le rendement du dividende D/Y (Ndlr : rendement du dividende, défini comme rapport entre le cours de Bourse et les dividendes) devrait, ainsi, rester quasi-stable à 3,3 % en 2022.

– BKGR table sur une légère hausse de l’enveloppe globale de dividendes de 1,7% à 20 MMDH, hissant le D / Y du marché à 3,3%.
– BKGR anticipe une progression des revenus de son Scope 40 de 6,7% à 240,8 milliards de dirhams (MMDH) par rapport à 2021.

– Cette évolution intègre, notamment, une amélioration de 4,1% à 55,8 MMDH du produit net bancaire (PNB) des financières et une hausse de 7,9% à 165,8 MMDH du chiffre d’affaires des industries.

– En 2023, les analystes ont obtenu une progression du chiffre d’affaires de + 2,6% 170 MMDH, attribuable au bon comportement des Blue Chips, notamment Label Vie, Taqa Maroc et Totalenergies Marketing Maroc.

– La marge sur commissions et les résultats sur opérations du marché devraient progresser de 5% et de 3% respectivement.

– La masse des dividendes du Scope 40 de BKGR devrait s’accroitre, au titre de l’année 2022, de 2.5% à 19.7 MMDH.

– Le rendement du dividende D/Y (Ndlr : rendement du dividende, défini comme rapport entre le cours de Bourse et les dividendes) devrait, ainsi, rester quasi-stable à 3,3 % en 2022.

– BKGR table sur une légère hausse de l’enveloppe globale de dividendes de 1,7% à 20 MMDH, hissant le D / Y du marché à 3,3%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.