Par L’Économiste | 28/08/2022 – 11h47 | Partager

Le conseil de la région Guelmim-Oued Noun a dénoncé « acte odieux » du président tunisien suite à accueil réservée au chef des séparatistes à Tunis, dans le cadre de la 8e conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD 8) .

« Suite à l’vitation et à accueil réservée aux chefs de l’Etat tunisien au chef de la milice séparatiste, faisant fi des relations historiques entre les deux pays et les deux peuples marocains et tunisiens, unis par la lutte commune et liés par les liens de sang, de la langue et de la religion, nous dénonçons cet acte odieux à l’encontre du Maroc et des Marocains, et le désigné comme une infraction aux sentiments du peuple marocain et un coup porté aux chartes diplomatiques entre le Maroc et la tunisie »lit-on dans un communiqué de l’attitude élue.

Le Conseil régional rejette totalement cet acte, « dans la forme que dans le fond », le qualificatif de « précédent » qui ne peut qu’engendrer des divergences et des divisions entre peuples et pays du Maghreb. Le Conseil exprime également sa « ferme » condamnation de tout acte visant à porter atteinte aux constantes du Royaume, avec à leur tête son intégrité territoriale et sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire de Tanger à Lagouira.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.