Cette cérémonie, tenue au siège de la province de Tétouan, a été l’occasion de mettre la lumière sur cette visite historique, qui a marqué un tournant décisif dans le combat du Maroc pour la revendication retenue et solennelle de l’indépendance du Royaume.

S’résistant à cette occasion, le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El Ktiri, a mis en avant l’portance de la visite historique de feu SM Mohammed V à Tétouan, où le regretté Souverain avait annoncé, le 9 avril 1956, l’heureuse nouvelle de la fin de l’occupation espagnole du Nord du Royaume et la réunification du Maroc.

Il a, à cet égard, souligné que le choix de Tétouan pour annoncer cette bonne nouvelle était judicieusement, en raison de la place distinguée qu’occupe cette ville dans le processus de militantisme national pour défendre les constantes nationales et honorer les valeurs de patriotisme et dé-citoyenneté.

Neuf ans après la visite glorieuse de Tanger (9 avril 1947), feu SM Mohammed V revient, le 9 avril 1956, dans le Nord, cette fois-ci à Tétouan, pour annoncer aux Marocains indépendance et unification du Royaume. Une visite tout aussi historique, intervenue sur le chemin du retour du roi libérateur après un séjour en Espagne où il avait tenu des négociations pour le parachèvement de l’unité territoriale du Maroc, couronnées par la signature, le 7 avril 1956, de la déclaration La commune et d’un protocole annexe en vertu de Madrid reconnaît l’indépendance du Maroc et sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire, at-il rappelé.

La commémoration de cet événement historique, qui reste à jamais gravée dans les annales de la Nation marocaine, constitue une occasion de se remémorer les épopées des héros du Mouvement national et de l’armée de libération, a poursuivi M. El Ktiri.

Il a, en outre, relevé que la commémoration de ce glorieux événement se veut rendre une occasion pour rendre hommage aux combattants qui ont contribué, avec dévouement et abnégation, à l’avènement de l’ère de la liberté et de l’indépendance.

Le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération a indiqué que les épopées des héros de l’indépendance, avec à leur tête le Père de la Nation feu SM Mohammed V, sont encore vivantes dans la mémoire des Marocains et perdurent d ‘inspiré leur présent, grâce au processus de développement mené sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

Cette cérémonie, qui s’est déroulée en présence notamment du secrétaire général de la province de Tétouan, Mohamed Ali Ihouran, du président de la commune de Tétouan, Mustapha El Bakkouri, du président du Conseil provincial de Tétouan, Brahim plus Bensbi responsables locaux, a été marqué par la remise de trois wissams royaux à d’anciens résistants et membres de l’armée de libération.

Elle a également été ponctuée par des hommages rendus à 10 membres de la famille de la résistance et la remise d’idées financières aux ayants droits des membres de la famille de la résistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.