Aller au contenu

COP 27 : le GPBM a organisé un Side Event

Un Side Event sur « La finance climat à l’épreuve des crises : revers et opportunités » a été organisé par le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM) au niveau du Pavillon Maroc, en marge de la COP 27 à Charm El-Cheikh en Egypte.

Organisé à l’occasion de la Journée de la finance (9 novembre), en collaboration avec l’Union des banques arabes (UAB), l’Union bancaire francophone (UBF) et la Fédération bancaire française (FBF), avec la participation de L’Initiative financière des Nations unies pour l’Environnement (UNEP FI) et la Société financière internationale (SFI) / Réseau de la banque durable, cet événement a connu la participation de plusieurs responsables et acteurs financiers prévus par le renforcement de la finance climat .

Les participants ont débattu de plusieurs sujets, dont la relance post-pandémie, les crises géostratégiques et l’augmentation des besoins en énergies, les famines et les perturbations des chaînes de valeur mondiales, les transformations digitales, l’aggravation du réchauffement climatique, la fréquence des incendies dans les forêts et les espaces verts, ainsi que la raréfaction des ressources en eau et le stress hydrique.

Ils ont également mis en lumière les répercussions socio-économiques de tous ces facteurs sur la qualité et le niveau de vie des citoyens et des entreprises, sur la paix sociale et sur la compétitivité.

Le Side Event a été l’occasion pour les organismes participants de présenter et de partager leurs expériences et de souligner les perspectives d’amélioration de la coopération et de la recherche de moyens verts financiers.

Les participants à cette rencontre, qui ont abouti à une vision optimiste concernant l’avenir de l’action climatique, ont également souligné la nécessité de transformer les défis climatiques en opportunités et des solutions innovantes pour les questions liées au réchauffement climatique.

De même, ils se sont mis d’accord sur l’importance de passer de la proposition à la mise en œuvre des solutions, appelant en particulier les pays développés à respecter leurs engagements à l’égard des pays en développement, notamment en Afrique, dans le domaine du financement de l’action climatique.

Par ailleurs, les efforts du Maroc ont été favorisés lors de cette rencontre, notamment pour le rôle pionnier du Royaume dans le domaine des énergies propres et renouvelables et appui qu’il apporte dans ce domaine aux pays africains.

L’événement a été notamment marqué par les interventions de la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Mme Leila Benali, de MM. El Hadi Chaïbaïnou, Directeur Général du GPBM, Mohammed Mahmoud El-Etreby, Président du Conseil d’administration de UAB, et Brahim Benjelloun Touimi, Administrateur Directeur Général groupe Bank Of Africa (BOA).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *