Un article de presse espagnol a révélé lundi que Barcelone risquait de perdre l’une de ses stars au tour suivant. Barcelone souffre de la perte de plus d’un joueur de première ligne à cause d’une blessure, ce qui représente une crise pour le manager Xavi Hernandez.

Selon le journal espagnol « Mundo Deportivo », l’équipe nationale marocaine envisage la convocation d’Abdessamad Ezzalzouli, star de Barcelone, pour participer à la Coupe d’Afrique. Le match d’ouverture de la Coupe d’Afrique aura lieu le 9 janvier et les compétitions se poursuivront jusqu’à la finale le 6 février 2022.

Ezzalzouli a eu l’opportunité de participer avec l’équipe première de Barcelone, sous la houlette de Xavi, et a réussi à inscrire son premier but contre Osasuna, lors des matchs de la 17e journée de Liga.

Et d’ajouter : « Dans le cas où Ezzalzouli rejoindrait le Maroc en Coupe d’Afrique des nations, il manquera Barcelone au moins jusqu’au 18 janvier, date du dernier match des Lions de l’Atlas en phase de groupes contre le Gabon. » où le Maroc se qualifie. pour les quarts de finale, leur absence durera jusqu’au 26 janvier, et si les Lions de l’Atlas continuent jusqu’en demi-finales, Ezzalzouli sera absent de Barcelone jusqu’au 6 janvier, car on n’atteint pas la finale, il jouera le match pour déterminer les deux troisième et quatrième places.

La convocation d’Ezzalzouli sur la liste de la Coupe du Maroc des nations signifie qu’il ne pourra pas participer au match Clasico contre le Real Madrid en demi-finale de la Supercoupe d’Espagne le 12 janvier en Arabie saoudite.

Depuis sa nomination à la tête du FC Barcelone, Xavi a confirmé son intention de s’appuyer sur Masia, le centre de formation du club catalan. La preuve en est donnée par les ailiers Ilias Akhomach (17 ans) et Abdessamad Ezzalzouli (19 ans), qui ont tous deux joué une mi-temps chacun contre l’Espanyol (1-0) en Liga. Ces deux éléments suscitent l’intérêt de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF).

Un proche de la direction technique les qualifie même de véritable « priorité » et va jusqu’à dire qu’ils feront partie de la prochaine liste de l’entraîneur Vahid Halilhodzic, c’est-à-dire pour la CAN. Le plus facile à convaincre devrait être Ezzalzouli, né à Beni Mellal et qui a porté les couleurs du Maroc chez les U20 lors de la Coupe arabe dans la catégorie en mars 2020 (2 buts en 5 matchs).

Pour Akhomach, promis à un bel avenir, cela semble plus compliqué puisque le jeune talent est actuellement l’Espagne U18. Bien que nés aux Hostalets de Pierola, les Blaugrana n’échappent pas aux approches des Lions de l’Atlas, dont ils ont déjà porté les couleurs en U15, comme le rappelait récemment leur ancien entraîneur Mark Wotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.