Par L’Économiste | Le 24/02/2022 – 11:16 | Partager

Le tribunal de commerce de Casablanca, par une décision datée du 17 février courant, a confirmé favorablement le redressement de Delattre Levivier Maroc (DLM) avec notamment un plan de continuation sur 10 ans, a annoncé la société.

Le s’agit également d’acceptation de la proposition du syndic et du maintien des instances de gouvernance, précise DLM dans un communiqué publié sur le site de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC).

« Durant les mois d’observation suivant l’ouverture de la procédure de sauvegarde, le 26 avril 2021, nous avons travaillé durament avec notre syndic pour proposer un plan de continuation de l’activité de DLM sur une durée de 10 ans », ajoute l’entreprise, notant que ce jugement vient « consacrer les efforts et les sacrifices de l’ensemble des collaborateurs et de nos partenaires qui nous ont soutenus ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.