Aller au contenu

Eau potable et irrigation : les fonds attribués au programme passent à 150 milliards de DH

Du renfort important pour le Programme National d’Approvisionnement en Eau Potable et d’Irrigation (PNAEPI) 2020-2027. L’enveloppe attribuée audit programme passe de 115 à 150 milliards de DH, annonce le Gouvernement à l’émission d’une réunion du Comité de pilotage du programme reportée mercredi par le Aziz Akhannouch.

La réunion a été consacrée à l’examen d’une série de projets de résolutions et de recommandations, déclinées en 5 axes : le raccordement entre bassins hydriques, les projets de dessalement d’eau de mer, les projets d’édification de barrages, programmes de sensibilisation et mécanismes de gouvernance. Le chef du gouvernement a mis en avant les orientations royales, notamment les cellules retenues dans le discours royal à l’occasion de l’ouverture de l’année législative, affirmant la volonté du gouvernement d’accélérer la mise en œuvre du PNAEPI 2020-2027 , mettant l’accent sur la rigueur et l’esprit de responsabilité dont fait preuve le gouvernement face à toutes les formes de gaspillage et d’exploitation anarchique des ressources en eau.

Le Maroc a connu quatre sécheresses successives depuis 2018, une situation qui a provoqué une régression des réserves en eaux de surface et au niveau des nappes phréatiques. Par ailleurs, la part individuelle en ressources hydriques a également régressé, passant de 2.560 m3 par an en 1960 à 620 m3 en 2020, en raison de la diminution de la ressource hydrique et de la croissance démographique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *