L’épilepsie touche plus de 400 000 Marocains, selon la Ligue marocaine contre l’épilepsie (LMCA). A l’occasion de la Journée nationale contre l’épilepsie, célébrée ce mardi 8 février, la Ligue entend sensibiliser le public à cette maladie « dans le but de faire parler de cette maladie pour combattre les idées reçues, et pour que les personnes concernées se sentent moins seul ».

L’épilepsie est une maladie neurologique chronique qui correspond à des décharges électriques anormalement élevées dans le cerveau, entraînant des crises spontanées, souvent très brèves, mais qui peuvent varier en intensité, explique le LMCA. Cette maladie est la plus répandue des maladies neurologiques graves, et l’une des maladies non transmissibles les plus répandues dans le monde, rappelle la Ligue. Au Maroc, il est encore méconnu « en raison des croyances populaires qui limitent son traitement efficace », selon le LMCA.

Pour contribuer à limiter les différents préjugés sur l’épilepsie et soutenir les personnes concernées, le LMCA se mobilise pour cette fête nationale dans le but de « faire connaître cette maladie et en parler davantage, rappeler ses symptômes, les gestes à poser, connaître et pratiquer dans une crise et, surtout, l’accepter et vivre avec ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.