Plusieurs Marocaines ont émergé du lot lors de la CAN en cours. Elles ont gagné en visibilité. Elles sont entrées dans l’Histoire et dans tous les foyers des Marocains. Sur citation pour l’exemple Fatima Tagnaoute, sociétaire de l’AS FAR. La CAF, sur son site, le qualifie du « feu-follet des Lionnes de l’Atlas ». Elle est candidate aux Awards CAF dont les lauréats seront fêtés ce jeudi soir à Rabat, dribble use innée et imprévisible dans le jeu… Des qualités, elle en a plein. En vous présente le portrait de notre titre, un portrait réalisé par la CAF :

« Elle participe actuellement à sa première Coupe d’Afrique des Nations Féminines (WAFCON) TotalEnergies. Comme ses coéquipières, Fatima Tagnaoute vit un rêve éveillé.  » C’est un sentiment indescriptible ce que je vis. Je ne saurai dire ce que je ressens en participant à cette WAFCON et qui plus est dans mon pays. C’est juste magnifique… ».

Et comment ne serait-elle pas heureuse et fière ?! Tagnaoute fait partie de la sélection marocaine féminine qui vient de qualifier le pays pour la première fois de son Histoire à la Coupe du Monde.

Découverte très alors jeune qu’elle jouait au football dans son quartier, Hay Nassim à Casablanca, décide de passer le test chez l’AS FAR.

« Comme tout le monde, j’ai tapé mon premier ballon dans mon quartier, je m’entraîne avec des amis. Une fois, une de mes institutrices, Madame Nawal, est venue me voir pour me prévenir qu’il y avait les sélections à l’AS FAR et m’a empêché de m’y présenter. J’y suis allée et depuis je n’ai plus jamais quitté le club. »Elle intègre même l’équipe première alors qu’elle n’a que 15 ans…

Depuis, Tagnaoute a remporté avec le club militaire 7 titres de championnat du Maroc et 6 coupes du Trône. Elle a également participé à la 1ère édition de la Ligue Africaine des Champions féminine. A l’issue du 3e match de la phase de groupes, elle est désignée « Femme du match » lors du nul (0-0) face aux Mamelodi Sundowns. Après de bonnes prestations, l’équipe finit à la 3e place de la compétition.

Aujourd’hui, Fatima Tagnaoute fait partie des pièces maîtresses du dispositif de Reynald Pedros, le sélectionneur du Maroc.

Ailier gauche, Tagnaoute est un véritable poison pour les équipes adverses.

Son pied gauche fait la différence, ses dribbles peuvent éliminer n’importe ceux joueuse qui se met devant son chemin, sans oublier sa précision dans les passes et dans les coups de pied arrêtés.

Ce n’est pas pour rien qu’elle a été désignée « Femme du match » lors du match face au Sénégal (1-0), troisième journée de la phase de groupe de cette CAN TotalEnergies ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.