« Nous sommes profondément désolés d’apprendre que certaines personnes ont pu être malades suite à la consommation d’un des produits Kinder concernés par le rappel en cours », a insisté la société dans un communiqué.

Début avril, Ferrero avait dû rappeler des lots de produits chocolatés Kinder fabriqués en Belgique et vendus dans plusieurs pays, dont le Maroc en raison d’une suspicion de contamination à la salmonelle. Mi-avril, 150 cas de salmonellose avaient été détectés dans neuf pays européens.

Par mesure de précaution, l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires n’à pas tardé à réagir. Il a décidé (Cf. L’Opinion du 5 avril 2022) de prendre des mesures d’urgence qui consistent à renforcer le contrôle de tous les produits de la société Ferrero à l’Importation afin d’éviter l’introduction des lots de ces produits sur le marché national, et à retirer du circuit de commercialisation au niveau des importateurs et des enseignes de distribution de tous les lots des produits concernés.

Troubles gastro-entérites graves

La salmonellose est une infection à une bactérie nommée Salmonella ou salmonelle. Elle provoque des symptômes proches de ceux d’une gastro-entérite parfois aiguë : éventrés et crampes abdominales, fièvre légère, voire vomissements.

D’après Ferrero, aucun décès n’a été signalé à ce stade. « Si vous estimez que ces symptômes ont eu des conséquences importantes sur votre santé, votre vie professionnelle ou votre vie privée, nous vous pouvons remplir le formulaire sur notre plateforme dédiée », écrit Ferrero. individualiser les échanges avec les familles »afin de dédommager celles qui le souhaitent, a indiqué une porte-parole du groupe à l’AFP.

L’usine d’Arlon, dans les Ardennes belges, d’où sont issus les produits Kinder incriminés, a été mis à l’arrêt début avril. Tous les produits fabriqués sur ce site (Kinder Surprise, Kinder Mini Eggs, Kinder Surprise Maxi 100g et Kinder Schoko-Bons) ont été rappelés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.