Par L’Économiste | 04/08/2022 – 15:25 | Partager

Neila Tazi rempile à la tête de la Fédération des industries culturelles et créatives (FICC). Le binôme qu’elle forme avec Abdelkader Retnani a été élu à unanimité, pour un second mandat, lors de l’Assemblée générale ordinaire et élective (AGOE) de la Fédération des Industries Culturelles et Créatives (FICC), qui s’est tenue lundi dernier siège de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Le duo a dévoilé, durant cette assemblée, le bilan de sa première mandature 2019/2022, indique un communiqué conjoint de la CGEM et de la FICC, ajoutant qu’en 3 ans d’existence, la FICC a réussi à faire entendre sa voix auprès des acteurs institutionnels et des partenaires internationaux, malgré la crise induite par la pandémie covid-19 qui a durement touché le secteur pendant deux. Ce mandat a été marqué par de nombreuses réalisations, dont les plus importantes sont l’organisation des 1ères Assises des ICC et la signature du contrat-programme en soutien au secteur des Industries Culturelles et Créatives durant la Crise de la Covid.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.