Initié par le Conseil de la région de Dakhla Oued Eddahab, en partenariat avec le ministère de l’Industrie et du Commerce, sous le thème « Investir pour demain », ce forum vise à favoriser la coopération bilatérale et à développer de nouveaux investissements dir américains , dans les domaines de l’agriculture, le tourisme ou encore les mines et les énergies renouvelables.

S’invitant à cette occasion, le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, a souligné que ce forum visait à ouvrir de nouveaux horizons à la coopération économique et commerciale entre les États-Unis et le Maroc et examinait les potentialités économiques et les différentes opportunités d’investissement qu’offre la région de Dakhla-Oued Eddahab dans divers secteurs porteurs de croissance, à savoir le tourisme, les énergies renouvelables, l’aquaculture, la logistique et l’industrie, entre autres.

L’a, dans ce sens, notée que le Maroc se positionne comme une destination privilégiée pour l’investissement dans la mesure où l’a pu réaliser des performances importantes en matière d’amélioration du climat des affaires.

la région Dakhla-Oued Eddahab, un carrefour économique prometteur

M. Mezzour a également relevé que la région Dakhla-Oued Eddahab est devenue un hub important au niveau continental, vu ses potentialités et ses atouts énormes qui constituent une source d’investissement pour beaucoup d’opérateurs économiques étrangers.

Pour sa part, le président du Conseil de la région Dakhla-Oued Eddahab, El Khattat Yanja, a souligné que la mise en œuvre des projets inscrits dans le cadre de la mise en œuvre du programme de développement intégré de la région et le programme de développement régional a contribué à insuffler un nouvel élan au développement, érigeant Dakhla en un véritable pôle économique, un carrefour économique prometteur et une porte d’entrée du Maroc vers sa profondeur africaine.

Cette rencontre intervient également dans le sillage des victoires diplomatiques, couronnées par l’ouverture de plusieurs consulats de pays frères et amis à Laâyoune et Dakhla, et suite à la décision de Washintgon de reconnaître la souveraineté du Maroc sur son Sahara et d’ouvrir consulat à Dakhla, à poursuivi M. Yanja.

Dakhla, séduit les investisseurs américains

De son côté, le représentant de la délégation américaine à ce Forum, Philip Blumberg, a souligné que la région a réalisé d’énormes avancées et disposera prochainement d’un grand port, en plus d’autres projets dans les domaines de l’agriculture et de l’industrie, appelant à cette occasion les investisseurs et les responsables locaux à examiner les potentialités économiques et les différentes opportunités de vestissement qu’offre la région avec les membres de la délégation américaine.
M. Blumberg, qui est également propriétaire de l’entreprise, Blumberg, spécialisée dans l’agroalimentaire, a noté que la stabilité est un facteur déterminant pour faire des investissements, affirmant que de nombreuses entreprises américaines reçoivent par l’vestissement dans cette région.

Il a également rappelé que les États-Unis et le Maroc ont toujours entretenu des relations solides et étroites, qui se sont renforcées davantage ces dernières années, ajoutant que « les deux pays divergents des valeurs communes et cela encouragent les investisseurs au Marocins à investir américaocins à investir américaocins en tant que hub pour toute l’Afrique ».

Même son de cloche chez Jim Pickup, directeur exécutif de l’initiative de vestissement au Moyen Orient, qui a fait savoir que le mais de cette visites est d’explorer les opportunités de vestissement et de commerce qu’offre cette région, dans le perspective de futurs projets de vestissement.

Cet évènement à vocation économique a été marqué par la présence de plus d’une vingtaine d’hommes d’affaires leaders dans les secteurs de l’agroalimentaire, des énergies renouvelables, de la finance et des technologies médicales.

La rencontre a été ponctuée par une session B2B, voici une occasion pour les opérateurs économiques américains souhaitant investir dans la région de se réaliser avec les différentes opportunités d’investissement dans plusieurs secteurs d’activité à forte valeur ajoutée.

Ces panneaux portent notamment sur le commerce et l’industrie, le tourisme et l’artisanat, le port Atlantique et la logistique, l’agriculture et la pêche et les énergies renouvelables et les mines.

Les investisseurs et opérateurs économiques effectueront également des visites des projets phares de la région pour constater de visu les potentialités et opportunités d’investissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.