Par L’Économiste | Le 09/05/2022 – 13:40 | Partager

Une alliance tripartite issue de la gestion des risques climatiques. Elle regroupe la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), Bank Al-Maghrib (BAM) et le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM). Les trois entités se sont associées pour renforcer la gestion des risques climatiques et environnementaux et promouvoir une finance verte au Maroc. Elles sont en ce sens signé un mémorandum d’entente, établissant un cadre de coopération afin d’appliquer la directive nº 5 / W / 2021 relative au dispositif de gestion des risques financiers, publiée l’année dernière par BAM, indique la BERD dans un communiqué. Cette directive vise à encourager le secteur financier national à mesurer et à gérer les risques financiers relatifs au changement climatique et à l’environnement et d’inciter les banques marocaines à prendre de nouveaux engagements pour une finance durable, précise la banque européenne. A travers cette alliance, les trois parties visent à sensibiliser et à renforcer les capacités en matière de gestion des risques climatiques et environnementaux des parties prenantes dépendantes de Bank Al-Maghrib et à promouvoir la finance verte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.