Le sélectionneur national, Vahid Halilhodžić, a affirmé, mardi à Yaoundé, que les coups francs d’Achraf Hakimi sont devenus une arme fatale pour le Maroc, ajoutant que l’équipe possède un bon fond de jeu, mais plus d’efficacité s’ imposé.

Lors de la conférence de presse d’après-match contre le Malawi (2-1) pour le compte des huitièmes de la finale de la 33-ème coupe d’Afrique des Nations, Vahid Halilhodžić, un tenu à féliciter son protégé « l’ un des grands talents et meilleurs joueurs du monde à son poste », tout en se situant en avant que le Parisien a, cette capacité, de mettre ses efforts au profit du collectif.

Sur l’ensemble de cette rencontre contre les « Flammes », le sélectionneur national a indiqué que l’équipe a eu affaire à un match difficile, tout en saluant, encore une fois, cette capacité à régir au moment où il le faut.

Même après l’ouverture du score des Malawiens, « j’étais confiant et j’ai demandé aux joueurs de rester concentrés et ne pas paniquer pour égaliser », at-il dit. « Quand vous créez autant d’occasions, ça veut dire que l’équipe possède un bon fond de jeu. Elle a joué une des meilleures premières mi-temps que j’ai vue à la CAN, et je regarde beaucoup de matchs, avec un tel niveau de rythme, dans la construction « , ajouté le sélectionneur, notant que » malheureusement il nous manque l’efficacité « . Et d’ajouter « les gars n’ont pas lâché, Youssef (En-Nesyri) a marqué, je suis très content pour lui. Je suis toujours resté confiant. On ne dit pas qu’on est les meilleurs, qu’on est les plus beaux, qu’on joue le meilleur football. On est dans la modestie, mais derrière nous il y a beaucoup de travail et de détermination.

Notre équipe, poursuit le Franco-Bosniaque, possède un fond de jeu intéressant, tout en regrettant encore une fois le manque d’efficacité et l’absence de la dernière touche. « J’espère bien que les garçons seront plus efficaces lors des prochains matchs, surtout Rayan Maaee qui vient de faire son retour et qui est très important pour nous », at-il conclu.

Pour sa part, le sélectionneur du Malawi, Mario Marinică, a indiqué que le Match contre le Maroc était « aussi difficile ».

« Nous avons essayé de régler certains de nos points faibles. Mais ça n’a pas marché aujourd’hui, at-il révélé, notant qu’il est fier de ses joueurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.