Deux groupes spécialisés dans la promotion immobilière figurent dans le Top 50 de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), selon un nouveau classement de Forbes Middle East. Douja Promotion Groupe Addoha et Al Omrane figurent dans ce classement, respectivement 27e et 30e.

Le classement prend en compte six indicateurs principaux : données financières (total du patrimoine, valeur marchande et revenus), valeur des projets achevés, valeur des projets en construction, nombre d’employés, âge de l’entreprise et réputation du promoteur en termes de livraison de immobilier aux acheteurs.

Au cours des deux dernières années, la pandémie de Covid a provoqué des bouleversements importants dans le secteur immobilier dans la plupart des pays, les propriétaires et les locataires devant apporter les modifications nécessaires aux opérations commerciales en réponse aux restrictions de capacité et de mobilité, souligne Forbes. Alors que le secteur se redresse légèrement au Moyen-Orient dans certains pays du Golfe, le marché a été perturbé dans certaines parties de la région, note-t-on.

Selon le classement, les Émirats arabes unis sont en tête du Top 50 avec 17 sociétés de développement immobilier, dont quatre parmi les cinq premières. L’Arabie saoudite se classe 11 groupes, suivie de l’Égypte (7), du Koweït (6), du Qatar (3), du Maroc (2), d’Oman (2), de Bahreïn (1) et de la Jordanie (1).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.