Par L’Économiste | Le 09/03/2022 – 16:46 | Partager

Intertek, l’un des principaux fournisseurs d’assurance qualité totale pour les industries, se rend au projet de l’interconnexion électrique par câbles sous-marins entre le Maroc et le Royaume-Uni. La société annonce avoir été nommée par Xlinks pour « fournir une assurance qualité et des conseils techniques sur le routage des câbles marins, les spécifications d’enquête et l’approvisionnement sur ce qui sera le plus long câble sous-marin du monde ». Cette annonce intervient à la suite de l’achèvement d’une étude de compétence du permis maritime en 2021.

Il y aura quatre câbles sous-marins, chacun d’environ 3 800 km de long, dans des systèmes de câbles jumeaux de 1,8 gigawatt (GW) ici se connecteront exclusivement d’importantes installations solaires et éoliennes au Maroc au réseau électrique britannique. Les deux systèmes de 1,8 GW seront situés entre le Royaume-Uni et les fermes d’énergie renouvelables marocaines de 10,5 GW dans la région de Guelmim-Oued Noun.

Cet ambitieux projet, une fois réalisé, contribuera à l’objectif du Royaume-Uni de zéro émission nette d’ici 2050 et fournira une production d’électricité plus cohérente à partir des ressources solaires et éoliennes améliorées du Maroc. Xlinks qui espère récolter 22 milliards de dollars pour mener à bien ce projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.