Aller au contenu

La nouvelle Charte de l’investissement votée chez les Conseillers

La Chambre des conseillers a voté, mardi 29 novembre, le projet de loi 03.22 formant charte de l’investissement. Votée à la majorité, la nouvelle charte de l’investissement a transcendé les visions partisanes et se pose comme une véritable loi d’État, indique ladite Chambre, ajoutant que le texte traduit la mobilisation de tous les acteurs, privés comme publics, pour le Le Maroc de demain.

Cette nouvelle charte constitue un outil puissant au service de l’Etat Social édifié par le Roi Mohammed VI, ajoute l’institution, ajoutant qu’elle ambitionne à la fois de générer de nombreux emplois stables et d’inverser, à l’horizon 2035, la tendance entre investissement privé et investissement public, afin de financer les programmes sociaux audacieux qui caractérisent la nouvelle phase de développement du Royaume.

Cette Charte, pour rappel, est efficace autour de trois piliers. Elle repose sur des dispositifs de soutien à l’investissement sans précédent dans l’histoire du Royaume, qui vise une croissance durable, souveraine, tournée vers les métiers d’avenir, inclusive pour tous les citoyens et tous les territoires. Elle poursuit l’amélioration de l’environnement des entreprises afin de renforcer le climat de confiance et de simplifier l’acte d’investir. Enfin, elle consacre sur une gouvernance unifiée et renforcée qui, dans l’esprit de la Régionalisation Avancée, responsabilise l’échelon régional pour homologuer les forces du terrain. Cette nouvelle charte peut être utilisée par tous les investisseurs, nations comme étrangers, et par tous les investisseurs, petits et grands.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *