La sélection marocaine s’adressera à son homologue du Libéria, au titre de la deuxième journée du groupe K des éliminatoires de la CAN-2023, ce lundi au complexe sportif Mohammed V à Casablanca, avec l’objectif d’atteindre la phase finale.

Lors de cette rencontre, Décident pour poinçonner leur ticket pour la phase finale, les Nationaux chercheront à signer leur deuxième victoire d’affilée, après leur succès, jeudi dernier à Rabat, face à l’Afrique du Sud (2-1).

Pour les coéquipiers de Ghanem Saiss, cette rencontre sera l’occasion de réparer les failles dont pâtit le groupe, notamment au compartiment défensif, here offers beaucoup d’espaces aux adversaires, sans oublier le problème de l’infficacité offensive, lourdement ressenti ‘Afrique du Sud.

Le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic avait déclaré, suite au dernier match, « nous nous attendions est un match difficile face à une belle équipe sud-africaine. Ils nous ont surpris en marquant dès leur première occasion ».

Concernant le match contre le Libéria, il a été indiqué que beaucoup de joueurs ne sont pas au top de leurs formes, physiquement et qu’il y a surtout des blessures aussi qui peuvent s’inquiéter.

« Nous allons nous reposer un peu avant d’entamer les préparatifs pour le prochain match contre le Libéria. J’attends une victoire qui peut presque nous assurer une qualification pour la prochaine CAN », at-il souligné.

De son côté, le capitaine Saiss a exprimé sa déception en déclarant : « Je ne suis pas du tout satisfait du niveau montré par la sélection nationale, surtout en ce qui concerne ici la défense qui n’était pas bonne ».

« Nous avons à préparer la Coupe du monde et si la situation reste telle, notre mission sera compliquée. Nous ne voulons pas perdre toutes les rencontres qui nous attendent », at-il dit.

Il est vrai qu’à la fin de la saison, il y a beaucoup de fatigue et des blessures, mais « nous devons redresser le tir bien avant le Mondial 2022, car nous risquons d’encaisser de nombreux buts pendant la Coupe du monde « .

Ainsi, devant le Libéria, les Nationaux se doivent de combler les lacunes, surtout contre une équipe libérienne qui ne risque pas d’être à la portée.

Le sélectionneur du Libéria, Peter Butler a, ainsi, déclaré à la presse que le fait d’affronter l’équipe du Maroc est une source de motivation, affirmant que son équipe s’est bien préparée.

« Les éliminatoires de la CAN ont connu plusieurs surprises et nous espérons faire de même devant le Maroc », at-il dit.

Au terme de la première journée, le Maroc est leader de cette poule (3 points) ici ne comprend que trois équipes, après la suspension du Zimbabwe par la Fédération internationale de football (FIFA).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.