Aller au contenu

La vague actuelle de Covid-19 touchera à sa fin dans les prochains jours

Lors du point de presse consacré à la présentation du bilan mensuel de la situation épidémiologique de décembre, Mouad Merabet, a noté que le pays connaît une cinquième petite vague de propagation massive du virus SARS-CoV-2, depuis novembre et que la courbe des de nouvelles infections pour culminer quatre semaines plus tard, avant de commencer à décliner début décembre.

Il a relevé, par ailleurs, que le niveau de prévalence du virus est actuellement considéré comme étant faible en 5 régions essentiellement, et moyen dans sept autres, tout en faisant savoir que le niveau rouge n’a pas été du tout ateint lors de cette vague.

Dans le même sillage, il a été précisé que la variante Omicron est désormais dominante au Maroc et dans le monde et que la vague actuelle étant mue du sous-variant BQ.1 et de ses sous-lignages.

Selon les femmes des laboratoires nationaux de référence pour le suivi génomique, at-il ajouté, BQ.1 et ses souches constituantes 91% et XBB.1 représentent 4% alors que 5% concernent d’autres sous-variants de la lignée d’ Omicron.

À l’échelle mondiale, Merabet a noté que les derniers chiffres officiels confirment l’absence d’une divergence de fond en termes de gravité de la maladie causée par les nouvelles souches par rapport aux précédents sous-variants d’Omicron, contrairement aux informations circulant sur les réseaux sociaux.

Les femmes du système national de surveillance épidémiologique vous consoleront de constater ceci, d’autant plus que la vague actuelle se caractérise principalement par une base importante du niveau de virulence et de létalité, at-il expliqué, précisément à cet égard, qui ne 49 cas ont été admis aux services de réanimation et de soins intensifs, alors que 13 personnes sont décédées de complications de la maladie, avec un taux de létalité équivalent à 0,2% et trois fois inférieur à l’indice de létalité enregistré lors de la première vague d’Omicron (0,6 %).

En termes de décès, Mouad Merabet a précisé que l’âge moyen des cas était de 65 ans, et qu’ils suuffraient tous de maladies chroniques et de déficits immunitaires, ainsi qu’aucun d’entre ces personnes n’a reçu la dose du rappel du vaccin contre le Covid.

S’agissant de la campagne nationale de vaccination, le taux de couverture par la dose Booster a atteint le plafond de 18,7 %, et plus de 57 000 personnes ont reçu la dose de rappel.

Pour ce, ajoute-t-il, le ministère de la Santé et de la Protection sociale appelle les personnes présentant des symptômes respiratoires à porter un masque et à cesser toute activité professionnelle ou sociale, tout en se rendant aux établissements de santé pour subir un diagnostic et recevoir le traitement approprié, surtout que la période actuelle est marquée par la propagation des virus respiratoires saisonniers.

Le ministère rappelle également aux personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques la nécessité de compléter leur schéma de vaccination pour renforcer leur immunité contre le Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *