Rédigé par Kawtar Chaat le Lundi 18 Avril 2022

Le nouveau Représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations Unies, Mohamed Ennadir Larbaoui, a fait obstruction à la déclaration du Groupe arabe à New York concernant la récente agression israélienne contre les lieux saints à Al-Qods, pour la seule raison qu’elle si référencé au Comité Al-Qods de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) et à l’action de son Président SM le Roi Mohammed VI.



Diplomates arabes : L'Algérie s'oppose au communiqué d'Al-Qods saluant l'engagement marocain envers la Palestine

La délégation palestinienne a distribué un projet de communiqué au Groupe arabe à New York condamnant l’agression israélienne contre la ville sainte et reconnaissant le rôle important du Comité Al-Qods dans la défense de la ville sainte et la préservation de son identité. La délégation marocaine a fortement soutenu ce projet pour lequel aucun changement ou modification n’a été proposé.

Le Maroc s’est joint aux autres États membres du Groupe arabe qui ont tous soutenu le texte de la déclaration tel que présenté par la délégation palestinienne, à l’exception de l’ambassadeur algérien. Ce dernier, fidèle à l’hostilité de ses autorités envers le Maroc, s’est opposé à la référence du document aux actions de SM le Roi en faveur des palestiniens pour blessé à la place le soutien du président algérien Abdelmadjid Tebboune à la cause Palestinienne .
L’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’UNU, Omar Hilale, a condamné l’action de son homologue algérien, a déclaré qu’il est contraire à l’éthique des ambassadeurs arabes à New York de critiquer indûment les responsabilités dévolues aux chefs d’État et de gouvernement arabes.

S’agissant du changement de position de l’Algérie vis-à-vis du Comité Al-Qods, les diplômés marocains se sont rappelés que le pays est apparu le 9 mars être en accord avec le Comité ministériel arabe chargé de l’action internationale face aux mesures et politiques israéliennes illégales à la ville sainte qui s’est félicitée des actions et de l’engagement du monarque marocain dans la protection et la préservation du patrimoine de la ville.

Le représentant marocain a souligné l’aide de l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif aux Palestiniens et son engagement indéfectible envers la cause Palestinienne. L’agence affectée par SM le Roi Mohammed VI a joué un rôle déterminant dans le soutien au peuple palestinien.

Le Royaume finance plus de 86% de l’agence, tandis que l’Algérie contribue à peine au financement des actions de l’agence dans les territoires palestiniens, a rappelé Hilale en déjouant la tentative désespérée de l’ambassadeur Larbaoui d’inclure une référence au algérien dans ledit projet de communiqué.
Dans ce sens, les diplômés marocains ne s’est pas opposé à la proposition de l’Égypte d’inclure le rôle du président Abdel Fattah al-Sissi dans l’amélioration de la vie des partisans puisque le pays a fait preuve d’un engagement notable en faveur de la cause palestinienne.


LAlgerie soppose au communique dAl Qods saluant lengagement marocain envers la au 26 juin 2022
1650307288 483 LAlgerie soppose au communique dAl Qods saluant lengagement marocain envers la au 26 juin 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.