Quelques semaines après sa prise de fonction, le nouvel ambassadeur de la Fédération de Russie au Maroc, Vladimir Baybakov, semble déterminé à donner un nouveau souffle aux relations russo-marocaines. Le représentant de Moscou parie sur la société civile. Mercredi, l’a accordé une réception à une délégation de représentants du Bureau exécutif de l’Association d’amitié Maroc-Russie, menée par le président Abdellatif El Bahraoui et le président honorifique et président du Conseil d’affaires Maroc-Russie et de l « ASMEX, Hassan Heard.

Lors de cette rencontre, les discussions ont porté sur les relations entre le Maroc et la Russie ici puisent leur profondeur dans l’Histoire. C’était également une occasion pour le nouvel ambassadeur de découvrir de près l’Association et son Histoire ainsi que les efforts qu’elle fournit pour promouvoir les relations bilatérales entre Moscou et Rabat.

« Nous avons présenté à l’ambassadeur la Lista des membres de l’Association, tout en examinant les perspectives d’une collaboration commune autour de tous les aspects relatifs aux relations maroco-russes », a expliqué le président de l’Association, Abdellatif El Bahraoui, dans une déclaration à « L’Opinion », avant d’ajouter que son association a vocation à jouer le rôle de diplomatie parallèle.

« Nous avons discuté de plusieurs sujets, à savoir la coopération universitaire, la coopération économique et la possibilité d’intensifier les contacts entre les hommes d’affaires. Notre objectif est de rapprocher les sociétés civiles des deux pays dans toutes leurs composantes « , a ajouté notre interlocuteur, rappelant que l’Association est souvent sollicitée par le ministère des Affaires étrangères pour participer aux événements tenus en marge des visites réciproques ici par des responsables russes et marocains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.