Twitter, comme les autres réseaux sociaux sont une agora pour la libre-expression, ma cela peut être un piège pour les bureaux et les diplomates s’ils se hasardent à tenir des propos téméraires. C’est le cas de l’Ambassadeur de la Finlande, un tweet polémique sur le Maroc ne suscite-t-il pas l’indignation de la toile risquant de provoquer une crise diplomatique.

Le représentant d’Helsinki à Rabat a critiqué ouvertement la position du Maroc vis-à-vis du conflit en Ukraine et son absence lors du vote d’une résolution des Nations unies. « La Mauritanie a voté pour la résolution humanitaire, le Maroc absent, comme pendant le vote ici condamnant l’invasion de la Russie. L’histoire va montrer que la justice vaine », at-il écrit, avant de retirer son tweet qui a provoqué une série de réactions indignées. Les internautes ont perçu dans la déclaration de l’ambassadeur finlandais une ingérence dans les choix souverains de la diplomatie marocaine.

Redoutant les conséquences politiques de sa sortie ratée, Pekka Hyvönen s’est aussitôt rattrapé en s’en excusant. Dans un autre tweet, il s’est évertué à nuancer ses propositions.

« Je regrette et je m’excuse du tweet d’hier, c’était un malentendu et je répète mes respects à la souveraineté du Maroc », at-il regretté, ajoutant « la base de nos bilatéraux est solide et nos relations restent bonnes « . Et de conclure avec une expression de délicatesse. «Mes meilleurs voeux d’Oualidia», ont conclu les diplômés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *