Le consulat général du Royaume du Maroc à Francfort a indiqué qu’il attendait toujours la réponse des autorités allemandes suite à l’incinération du corps du citoyen marocain Amar Kichouh. Le consulat attribue l’entière responsabilité aux autorités allemandes pour cet acte d' »atteinte à la dignité » du corps du défunt.
Suite à des informations diffusées sur les réseaux sociaux, le consulat du Maroc à Francfort a précisé que les autorités allemandes avaient envoyé le corps du défunt dans un centre de crémation sans demander ni informer au préalable sa famille de son décès.

Le consulat précise que la famille du défunt réside à Francfort et que ce passage des autorités allemandes compétentes contrevient aux règles d’usage en l’espèce et qu’il s’agit d’un « précédent ».

Le Consul Général Bouthaina El Kerdoudi El Koulali, a reçu et présenté ses condoléances à la sœur du défunt, qui l’a informée que son frère souffrait et vivait seul dans un logement social spécial pour personnes handicapées.

La famille du défunt n’a été informée du décès que plusieurs jours après l’incinération du corps. Face aux informations fournies par la sœur du défunt, le consul lui a dit qu’il s’agissait d’un « précédent » et « d’une violation flagrante des procédures établies ».

Par ailleurs, le consulat général n’a pas tardé à saisir l’autorité allemande concernée, « qui en l’espèce porte l’entière responsabilité », pour enquêter sur les circonstances et les raisons qui ont accéléré la mise en œuvre de ce processus, a indiqué la représentation diplomatique.

Le consulat général considère que cet acte constitue une « atteinte à la dignité du défunt » et que les autorités allemandes compétentes n’ont pas encore répondu aux questions du Consulat du Maroc, qui attend toujours des éclaircissements et suivra cette affaire afin de s’assurer que la dignité de tous les citoyens marocains dans leur pays de résidence sont respectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.