Aller au contenu

Le diesel russe continue d’arriver au Maroc en 2023, selon Sputnik

A l’heure où la question de l’importation de diesel russe suscite la polémique, de nouvelles données en provenance de Russie montrent le volume des livraisons russes au Royaume. D’après Spoutnik, le Maroc serait, avec la Tunisie et l’Algérie, « le leader en termes d’importations de diesel russe en mars ». Les trois pays ont importé 30% de leur carburant de Russie, a expliqué la même source, citant des données de l’agence d’analyse russe « Naans-media », une agence spécialisée dans le secteur pétrolier et gazier.

En mars, le Maroc aurait importé 12 % de toutes les expéditions russes de diesel, tandis que la Tunisie et l’Algérie en ont reçu respectivement 10 % et 8 %.

Au total, les trois pays du Maghreb ont importé 30 % de leur carburant de Russie. Le plus gros volume (33%) a été acheté par la Turquie, rappelle la même source, ajoutant que « la Russie a pu former des flux stables de livraisons de produits pétroliers vers des pays considérés comme amis ou neutres ».

Depuis des mois, en effet, le Maroc a fait un usage considérable du diesel russe, sur fond de flambée sans précédent du prix des hydrocarbures provoquée par la guerre en Ukraine. Pourtant, le manque de transparence sur le volume des importations et les chiffres ambivalents qui circulent n’ont cessé d’alimenter la polémique, sachant que des entreprises ont été accusées de profiter du moindre coût du diesel russe pour doper leurs marges. Cela a été démenti par certaines entreprises.

Jusqu’à présent, il n’y a pas eu de communication officielle sur l’acquisition de diesel russe en 2023. Les données fournies par le gouvernement se limitent aux données de 2020 à 2022. Fondamentalement, le diesel russe constituait en moyenne 10 importations marocaines. Les livraisons russes ont grimpé de 9 % en 2022 après avoir chuté de 5 % en 2021, selon les données divulguées par le porte-parole du gouvernement Mustapha lors de la conférence de presse hebdomadaire du jeudi 2 mars 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *