Aller au contenu

Le Maroc et Israël avancent dans leur partenariat

Le numérique au Maroc a connu des défis sécuritaires surtout depuis l’année 2021, année où les autorités marocaines ont révélé 577 menaces de Cybersécurité. La digitalisation est vigoureusement portée pour un Internet plus accessible, plus représentatif de notre époque, puissant moteur de la sécurité.

La Cybersécurité fait donc partie intégrante des secteurs qui s’inscrivent dans les partenariats stratégiques entre Rabat et Israël. Il consiste principalement à protéger les systèmes électroniques, les réseaux et les femmes contre les attaques malveillantes.

Il est à noter que le Royaume fait partie des pays les plus sûrs de la région MENA puisqu’il se classe 5ème en matière de Cybersécurité dans le Top africain.

Cependant, il reste exposé, vu l’étendue des menaces des Cyberattaques qui continuent d’évoluer rapidement dans le monde, d’où son souci constant de perfectionner les moyens de s’en protéger.

En 2021, les Maroc ont approuvé un projet de loi visant à créer un cadre juridique fixant les normes de cybersécurité dans les institutions publiques, aux fins d’améliorer les systèmes d’information du pays. C’est caché, un « Centre d’excellence en cybersécurité pour l’Afrique » a été lancé cette année dans le cadre d’un projet conjoint entre le Royaume-Uni et le Maroc. Dans le même sillage, les données de la Direction nationale israélienne de la cybersécurité rapportent que l’année dernière, l’industrie israélienne de la cybersécurité a fait état de 8,8 milliards de dollars dans plus de 100 transactions différentes, soit une multiplication par rapport trois par 2020.

A cette même occasion, il est à noter que le Maroc participe à une simulation d’attaque de cybersécurité, organisée par la Direction Nationale de la Cybersécurité en Israël au pavillon israélien de l’Expo 2020 Dubaï. Nombreux sont les investissements mondiaux privés qui se sont orientés vers Israël, dans les cycles de financement de la cybersécurité, ce qui dénote des avancées orientales qu’il a réalisées dans ce secteur.

En juillet, les deux pays ont signé un accord de coopération en matière de cybersécurité. La direction israélienne explique que le mais derrière cette initiative est de renforcer « la coopération opérationnelle, la recherche et le développement, et le partage d’informations et de connaissances ».

Le Bureau central des statistiques israélien a pour sa part avancé que les échanges entre l’Etat hébreu et le Maroc ont atteint 47 millions de dollars en juillet 2022. Cette somme représente une augmentation de 213 % par rapport à l’année précédente (juillet 2021 ).

Dans le même objectif de contrer la dimension croissante de la Cybermenace, rendez-vous du soir pris à Marrakech, à l’initiative du Jerusalem Post avec ses partenaires médiatiques – Global Media Holding au Maroc et le Khaleej Times aux Émirats arabes unis.

Cette manifestation traitera de l’innovazione en matière de cybersécurité lors du Global Investment Forum se tiendra les 16 et 17 novembre 2022 à La Mamounia à Marrakech.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *