Le Maroc est prêt à accueillir les assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI), auprès de la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui.

Lors de ses entretiens, mercredi à Dubaï, avec la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, la ministre marocaine lui a souhaité la bienvenue au Maroc pour l’organisation des assemblées, représenté à Marrakech en octobre 2023. Ces entretiens ont eu lieu en marge de la participation des deux responsables à une session de haut niveau, dans le cadre de la première Semaine régionale du climat tenue sous le thème « Les défis d’adaptation au changement climatique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord 2022 ». Le Royaume du Maroc, le Groupe de la Banque mondiale et le FMI avaient annoncé, en novembre 2020, le rapport des assemblées annuelles en raison de la propagation de la pandémie de Covid-19.

Ces rencontres se tiennent généralement pendant deux années consécutives au siège du Groupe de la Banque mondiale et du FMI dans la capitale fédérale américaine, et toutes trois ans dans un autre pays membre. Depuis le début de la pandémie, ces réunions ont été tenues à Washington largement de manière virtuelle. Ce forum de haut niveau réuni des ministres des Finances et du développement, des banquiers concernés, des dirigeants du secteur privé, de la société civile, des médias et des universitaires pour discuter de questions d’intérêt mondial, notamment les perspectives économiques, la stabilité financière dans le monde, l’éradication de la pauvreté, la croissance économique inclusive et la création d’emplois et le changement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.