Plusieurs facteurs expliquent cette détérioration, à savoir une augmentation plus importante des importations que des exportations. Selon les données de l’Office des Changes, le Maroc a augmenté ses importations de 24% alors que ses exportations n’ont évolué que de 22,5% au cours des onze premiers mois de 2021.

L’augmentation des importations de biens (+ 24 %) fait suite à l’augmentation des achats de tous les groupes de produits, principalement les produits de consommation finis (+ 26 315 MDH), les produits énergétiques (+ 22 154 MDH) et les produits semi-finis (+ 20 132 MDH).

L’Office des changes a proposé d’autres facteurs explicatifs de la hausse des importations, à savoir l’augmentation des achats de produits finis de consommation qui ont augmenté de 30%, passant de 85,452MDH fin novembre 2020 à 111,767MDH fin novembre 2021, un augmentation de 30,8 %. « Cette évolution est principalement due à l’augmentation des achats de voitures (+ 5 277 MDH) et de médicaments et autres produits pharmaceutiques (+ 5 242 MDH) attribuable à l’acquisition de vaccins anti-Covid19. Les achats de produits finis de consommation dans les importations totales s’y situaient à 23,6% », explique la même source. A cela s’ajoute la facture énergétique qui a augmenté de 49,3% en raison de la hausse des prix du gazole et des fiouls (+ 10 736 MDH).

En ce qui concerne les exportations, leur développement concerne principalement les secteurs des phosphates et dérivés, celui de l’automobile et celui de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Les exportations de ces secteurs ont augmenté respectivement de 51,9%, 12,8% et 10,2% entre janvier et novembre 2021, par rapport à la même période de l’année précédente.

Par ailleurs, les transferts en provenance des Marocains résidant à l’étranger s’élèvent à 86.482 MDH à fin novembre 2021 contre 61.295 MDH à fin novembre 2020, soit une augmentation de 41,1%. Les avoirs en devises restent à un niveau confortable, le stock des avoirs officiels s’établit à 322.672 MDH, en hausse de 10,6% à fin novembre 2021, par rapport à la même période de l’année précédente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *