C’est pour la troisième année consécutive que la Confédération Africaine de Tennis a décidé d’attribuer son trophée de la meilleure nation de l’année au Maroc.

Une reconnaissance bien méritée après les résultats obtenus aux Championnats d’Afrique Individuels 2021, comme le confirme le communiqué du CAT

Ainsi et compte tenu du fait que toutes les compétitions de jeunes qui auraient dû avoir lieu en 2020 ont été annulées, en raison de la pandémie, le classement final des Nations de 2021 a été calculé sur la base du nombre total de points obtenus par chacun. Nation dans les compétitions de simple et de double dames et messieurs selon le tableau des points accumulés lors des compétitions individuelles juniors organisées sur la seule année 2021.

Ce classement prend en compte les résultats des Championnats d’Afrique 18 ans et moins, 16 ans et moins et 14 ans et moins qui ont été organisés en novembre 2021.

Seuls les huit meilleurs résultats en simple et les huit meilleurs résultats en simple en double de chaque nation ont été comptés pour déterminer le nombre total de points, avec un maximum de deux résultats par catégorie d’âge et de sexe.

Tous ces paramètres font que le Maroc est largement en tête devant la Tunisie, l’Egypte, le Botswana, l’Algérie, le Kenya, la Namibie, le Zimbabwe, Madagascar, le Togo, la Libye, le Bénin, la Côte d’Ivoire et la Sierra Leone.

Une troisième distinction consécutive qui montre, s’il le faut, que nos jeunes sont, vraiment, sur le toit de l’Afrique pour ne citer que nos « mondialistes » Aya El Aouni, Malak El Allami, Manal Ennaciri, Salma Abdellaoui Maane, alors que chez les garçons il c’est le trio « Walid Ahouda, Yassine Dlimi et Mehdi Benchekroun » qui marchent sur l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.