En ce qui concerne ici le secteur de l’éducation, 80% des répondants font confiance à la qualité de l’éducation publique au Maroc (dont 43% font complètement confiance à ce secteur tandis que 37% font confiance à un moindre degrés). Sans surprise, 76 % font également confiance à la qualité de l’enseignement privé, dont 38 % y font entièrement confiance.

S’agissant des services publics de la santé, l’étude en question indique que le niveau de confiance des Marocains est faible par rapport aux cellules du secteur de l’éducation, puisque 56 % ont exprimé leur confiance, dont 22 % sont entièrement confiants, tandis que 44 % ont exprimé leur méfiance (30 % ne font pas du tout confiance et 14 % ne font pas confiance). Il est à noter qu’il existe un grand écart entre les secteurs public et privé dans ce domaine, car le niveau de confiance envers le secteur privé est sensiblement plus élevé avec environ 79 % de personnes satisfaites, dont 37 % déclarent qu’elles font entièrement confiance à ces services.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *