Aller au contenu

« les stratégies nationales ont permis le désenclavement de 79 % des différentes zones rurales »

« Les stratégies et programmes mis en place pour améliorer la situation de routes dans le monde rural ont permis au Maroc de réussir l’objectif de désenclavement de plusieurs zones », a indiqué le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka en réponse à une question lors de la séance des questions orales, tenue ce lundi 19 décembre à la Chambre des Représentants.

Il s’agit, selon lui, du Programme National des routes rurales qui a permis la réalisation de 26 000 km et donc le désenclavement à 79 % des différentes zones rurales du Royaume.

A cela s’ajoute le Programme de réduction des disparités territoriales qui permet la création de 8 000 km de voies locales et la réhabilitation de 17 500 km de voies non classées. L’objectif étant de lier les habitants du monde rural aux services nécessaires.

Afin d’optimiser le budget alloué à ce grand chantier de grande envergure et de doter le monde rural des infrastructures routières nécessaires, Nizar Baraka a indiqué qu’une part importante pour la réhabilitation et l’entretien des routes rurales est prévue dans le cadre du Projet de Loi des Finances 2023 (PLF 2023), en complément de laquelle le département examine la possibilité de réserver une proportion du budget du Programme de réduction des bénéfices territoriaux à la même finalité.

Conscient du besoin en matière d’infrastructures routières dans le monde rural, le ministre a souligné que « la priorité est accordée aux routes touristiques, les routes menant vers les services de première nécessité notamment les écoles, les marchés, les hôpitaux». L’objectif est de faciliter la vie des citoyens des zones rurales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *