Par L’Économiste | Le 09/04/2022 – 18:17 | Partager

Un changement symbolique et important après la visite de Pedro Sanchez au Maroc et l’officialisation des nouvelles relations entre Rabat et Madrid. Le ministère espagnol des Affaires étrangères a changé la carte du Maroc qui figure jusque-là sur son site. La nouvelle carte ne comprend plus le tracé séparant le Royaume de son Sahara. L’Espagne suit ainsi la voie tracée par les États-Unis à la suite de la reconnaissance par l’administration Trump, en décembre 2020, du caractère marocain du Sahara. Madrid a récemment soutenu le plan d’autonomie du Royaume, considérant qu’il constitue « la base la plus sérieuse, réaliste et vraisemblable pour la solution du différend » au sujet du Sahara.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.