Par L’Économiste | Le 03/05/2022 – 11:10 | Partager

Le Maroc occupe la 135e place sur 180 pays dans le nouveau classement mondial de la presse publié par Reporters sans frontières (RSF). Le Royaume gagne une place par rapport au précédent classement. Au Maghreb, le pays le mieux classé reste toutefois la Tunisie (94e), suivi de la Mauritanie (97e), alors que l’Algérie est 134e.

« Le Classement mondial de la liberté de la presse, qui a présenté les conditions d’exercice du journalisme dans 180 pays et territoires, a démontré en 2022 les effets désastreux du chaos informationnel (un espace numérique globalisé et dérégulé, qui favorise les fausses informations et la propagande) », souligne RSF. « Dans les sociétés démocratiques, le développement de médias d’opinion sur le modèle de Fox News et la banalisation des circuits de désinformation, amplifiée par le fonctionnement des réseaux sociaux, provoquent un accroissement des clivages », relaye également l’Organisation.

Dans le monde, la Norvège est considérée comme le pays suivi où la presse est plus libre, du Danemark et de la Suède.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.