S’exprimant lors de la réunion de la Coalition internationale contre Daech pour le lancement de son Groupe de réflexion sur l’Afrique, le ministre a indiqué que le Maroc a accueilli la première réunion des directeurs politiques consacrée à l’Afrique en juin 2018 à Skhirat, arguant que le lancement de ce think tank, « un effort de plus », est « plus pertinent que jamais » par rapport aux développements continus sur le continent.

La défaite de Daech en Syrie et en Irak s’est traduite par un changement de stratégie, fondé sur la consolidation des antennes régionales et marqué par un flux de combattants terroristes étrangers relocalisés et rapatriés, a-t-il expliqué, notant que 27 entités terroristes basées en Afrique figurent désormais sur la liste. des sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU en tant que groupes terroristes, responsables de la mort de 12 500 personnes en 2020.

En ce sens, le ministre a souligné que « nous avons noté l’augmentation de l’utilisation des drones à des fins de reconnaissance et d’offensive, ainsi que des technologies émergentes pour conduire leurs opérations et garantir leur financement par les crypto-monnaies », précisant que l’Afrique de l’Ouest et le Sahel sont la région la plus touchée d’Afrique, avec un total de 7 108 attaques terroristes enregistrées en 2020, avec plus de 1,4 million de personnes déplacées par les affrontements en cours.

Les développements en Afrique centrale et orientale sont également préoccupants alors que des groupes terroristes cherchent à défier les États et à mettre en danger leur unité territoriale et leur stabilité, a-t-il ajouté, ajoutant que l’impact économique du terrorisme sur le continent au cours de la dernière décennie a atteint les 171 milliards de dollars, qui eu des répercussions directes sur la stabilité politique et sociale des pays africains.

M. Bourita a en revanche fait valoir qu’afin de contribuer aux efforts de lutte contre le terrorisme sur le continent africain, le Maroc s’est engagé aux côtés de plusieurs pays et dans différentes enceintes, notamment au sein des Nations unies. le Forum mondial de lutte contre le terrorisme et la Coalition mondiale contre Daech.

Le Maroc préside un think tank

Fort de cette expérience et de cet engagement, le Royaume s’est porté volontaire pour présider ce Groupe de réflexion sur l’Afrique avec l’Italie, le Niger et les Etats-Unis, a-t-il déclaré.

Les objectifs de ce Groupe sont parfaitement en phase avec les besoins d’une implication effective dans la lutte contre le terrorisme en Afrique, à savoir la reconnaissance et le soutien des efforts africains dans la lutte contre ce phénomène au niveau sous-régional, l’appui à la lutte contre le terrorisme Afrique L’appropriation par l’Afrique des politiques antiterroristes et la rationalisation des efforts de renforcement des capacités sur le continent et le développement d’une approche holistique qui favorise la sécurité et le développement, a-t-il expliqué.

Dans ce contexte, Bourita a souligné que « nous plaçons de grands espoirs dans le travail de l’Africa Think Tank en tant que plate-forme d’échange de points de vue, discutons des perspectives d’avenir afin de parvenir à une compréhension. Menaces communes et stratégies spécifiques liées à Daech sur le continent et Les États ont les moyens de lutter contre les attentats terroristes, en développant et en renforçant les capacités nationales de manière rationnelle et concertée.

Certains domaines clés devraient être prioritaires, tels que la gestion de la sécurité des frontières, la coopération stratégique et opérationnelle et le renforcement des capacités, a-t-il déclaré, indiquant que « nous devrions nous appuyer sur les mécanismes et stratégies existants. Au niveau sous-régional, comme le travail effectué par CEDEAO ».

« Le Maroc réitère son engagement à travailler en étroite collaboration avec nos coprésidents, les membres de la Coalition et nos partenaires afin d’atteindre les objectifs du Groupe de réflexion sur l’Afrique et de tenir ses promesses », a déclaré Bourita. a annoncé que le Royaume accueille la réunion ministérielle de la Coalition. contre Daech au printemps prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.