Les dix premiers mois de l’année sont caractérisés par une augmentation des demandes de protection des droits de propriété industrielle au Maroc. Selon les données de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), l’entreprise connaît une évolution « durable » en termes d’utilisation du dispositif, en augmentation par rapport à 2020 et à la situation de 2019, avant la pandémie de COVID-19. Ainsi, dans le domaine des marques, 14 451 demandes ont été déposées au cours des 10 premiers mois de 2021, avec une forte augmentation des demandes d’enregistrement d’origine marocaine (+ 24 %). De son côté, les dépôts de dessins industriels ont bondi de + 17 %, passant de 3 218 demandes en 2020 à 3 764 en 2021, tandis que les dépôts de brevets ont augmenté de + 10 % par rapport à la même période de l’année précédente, avec 2 300 demandes reçues.

Ces chiffres ont été dévoilés vendredi dernier lors de la réunion du conseil d’administration de l’Office présidé par Riyaz Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce. Le ministre a ainsi souligné les progrès réalisés dans le secteur, soulignant le rôle de plus en plus important assigné à l’Office d’accompagnement des acteurs économiques afin d’obtenir une utilisation efficace et durable du système immobilier « industriel et commercial » qui aura pour effet de favorisant la création de valeur et, par conséquent, de gains de compétitivité et de croissance ».

A fin octobre dernier, 113 180 demandes de noms commerciaux avaient été délivrées par l’Office, soit une augmentation de + 28 % sur une base annuelle. La même tendance peut être observée pour les entreprises inscrites au Registre des entreprises qui, dans la même période, ont atteint 88 110 créations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.