L’application de la feuille de route élaborée lors de la visite au Maroc en avril dernier du président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, à l’vitation de SM le Roi Mohammed VI « avance à pas sûrs et en toute normalité », a souligné M Albares lors d’un point de presse conjoint avec son homologue portugais, Joao Gomes Cravinho.

Les liaisons maritimes et aériennes entre les deux pays « ont été complètement rétablies » et la semaine dernière, des réunions ont eu lieu à Rabat pour préparer l’opéra « Marhaba », ici reprise cet été après une interruption de deux ans due à la pandémie , et examinateur la gestion des flux migratoires, pour relever les chefs de la diplomatie espagnole.

Selon lui, le renforcement de la coopération migratoire « se voit sur le terrain avec de fortes baisses » principalement sur la côte atlantique, où les arrivées aux îles Canaries ont diminué de 45 %, précisant que les différents groupes de travail continueront à tenir des réunions .

« Nous voulons faire les choses progressivement, de manière ordonnée, sans relâche mais aussi sans urgence », at-il souligné.

« Je suis satisfait du rythme selon lequel se développent les travaux et la coordination de ces groupes », de conclure M. Albares.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.